top of page
  • Lunelopo

1629 - Histoire des naufragés de Jakarta

Dernière mise à jour : 26 nov. 2022

Cette bande dessinée est disponible depuis le 16 novembre 2022


L'auteur est Xavier DORISON et Thimothée MONTAIGNE Édition : GLÉNAT Catégorie : BD HISTORIQUE & AVENTURE Nombre de pages : 136 PRIX : 35€
TOME 1
 

RÉSUMÉ OFFICIEL


Inspiré de faits réels, le thriller maritime le plus impitoyable de l’Histoire…


1629, la Compagnie hollandaise des Indes orientales, la plus riche société que l’Histoire ait jamais connue, affrète le Jakarta, fleuron de son immense flotte. Destination : l’Indonésie.


Cargaison : assez d’or et de diamants pour corrompre l’empereur de Sumatra. À son bord, plus de 300 personnes issues de la misère ou de la fine fleur des bas-fonds d’Amsterdam.


Point commun, aucun d’eux n’aurait jamais mis les pieds à bord de cet enfer flottant s’il n’était désespéré.

Attisée par l’or et la violence des officiers, la tentation d’une mutinerie grandit, faisant du Jakarta un véritable baril de poudre. Un homme est prêt à allumer la mèche pour nourrir sa cupidité autant que ses rêves de grandeur : Jéronimus Cornélius.


Apothicaire ruiné, recherché par l’Inquisition, il est le numéro deux à bord. Cultivé, intelligent, charismatique, rien ni personne ne semble en mesure d’empêcher son funeste projet de massacre et de prise du pouvoir sur le navire.


Personne sauf… une invitée inattendue dans ce voyage effroyable, Lucrétia Hans. Femme de la haute Société, sommée par son mari de le rejoindre en Indonésie, elle doit à sa beauté autant qu’à sa désinvolture de se retrouver aussi proche du commandant du navire que de Jéronimus qui voit en elle un objet de désir et de fascination.


Innocente, perdue au milieu de cet enfer sur mer, Lucrétia Hans découvre qu’elle est le dernier rempart contre celui qui est probablement un des pires psychopathes de l’Histoire.


Bon voyage…

 


Microcosme sordide !
 

LA REVIEW DE LUNELOPO



Bon, déjà, avant de rentrer dans la review de cette BD, je dois bien avouer que cette couverture est magnifique !

Franchement, si on avait plus de première de couverture comme celle-ci ça serait vraiment super !


Hyper détaillée, de magnifiques reflets, une couche de couleur dorée qui donne un relief unique, c'est une vraie réussite.


Alors, cette BD nous embarque presque 400 ans en arrière. À cette époque, La Compagnie des Indes Orientales est l'entreprise la plus riche du monde !

Puissante, richissime, elle contrôle à elle seule une quantité de bateaux tous plus grands les uns que les autres.


C'est elle aussi qui nomme les Subrécargues. Sur un bateau, il représente la compagnie des Indes Orientales ; à ce titre, c'est lui le maître à bord ! Bien au dessus du capitaine même du bateau :o


Un certain Pelsaert est nommé Subrécargue de l'un des bateaux les plus modernes en 1629, le Jakarta !


Il a pour mission de partir négocier un accès à la cour Moghol à Java. Les calles du bateau remplies de coffres et bijoux prend donc la direction de Java qu'il doit rallier en 120 jours. Pour faire la traverser, plus de 300 marins sont sur le navire. Des marins pauvres, dans la misère la plus totale. Ils savent d'ailleurs que cette traversé va être compliquée et ils savent également que seuls quelques marins arriveront vivants à Java.


Les conditions météo mais aussi et surtout les conditions d'hygiènes à bord sont néant ! Et même si ils savent qu'ils ont de grandes chances de mourir, ils décident quand même de faire la traversé ; preuve que la misère qu'il quitte est terrible !


Sauf qu'un navire comme le Jakarta, qui fait une traversé difficile, dans des conditions difficiles, avec des hommes qui ne s'aiment pas et avec des coffres remplis de plusieurs centaines de milliers de florins, forcément, on le sait, vous le savez et ils le savent, il va se passer beaucoup de choses sur le Jakarta et pas des moindres.


L'histoire est excellente !


Excellente dans sa narration, dans la façon d'aborder les différentes choses qui lui sont liées et dans la façon qu'on les hommes de tout quitter pour possiblement mourir.


Le récit est puissant mais aussi lourd ; lourd car on comprend la misère totale des hommes du Jakarta.


La violence des conditions sont percutantes et déstabilisent même le lecteur. C'est tout ce qui fait la force de cet album. Une méfiance, une tension même qui grandie au fil de l'album et qui laisse entrevoir des choses horribles.

Un voyage terrible pour des destins tragiques et mortels !


Quant aux dessins, ils sont magnifiques ! D'une précision redoutable, on est comme transporté en 1629, avec ces hommes dans ce bateau qui naviguent tout droit vers la mort. Le trait est fin, précis, parfaitement maitrisé et les couleurs sont d'une harmonie folle.

Nous avons le droit à de merveilleuses planches qui viennent accompagner un récit très puissant !


Ce tome 1 est donc une réussite totale et je n'ai qu'une envie, c'est de lire le tome 2 pour connaître la suite de cette tragique aventure.

 
Notes et conclusion

Ça sera un 7/7,5 pour les textes, l'histoire et le récit, 7/7,5 pour les dessins. Pour tout le reste, originalité, humour et feeling de la BD, ça sera un 4/5 ! Avec un 18/20, ce premier tome à bord du Jakarta est une vraie réussite !


Tant sur le plan de la narration, du récit ou des dessins, on se retrouve face à une œuvre magnifiquement réalisée et qui laisse entrevoir toute la tragédie, la violence et le désespoir de centaines d'hommes.


Un moment fort de lecture qui donne absolument envie de lire le tome 2 ! C'est un OUI !




Comments


Me concernant

VlAclUP (1).jpg

Amateur d'histoire, de géographie, de jeux vidéo mais aussi de littérature, qu'elle soit traditionnelle ou plus contemporaine via, par exemple, les bandes-dessinées, j'avais env....

Posts Archive

bottom of page