top of page
  • Lunelopo

CRISTAL 417

Dernière mise à jour : 19 sept. 2022

Cette bande dessinée est disponible depuis le 14 septembre 2022


L'auteur est Mark EACERSALL, Henri SCALA et Boris GOLZIO Édition : GLÉNAT Catégorie : BD POLAR Nombre de pages : 120 PRIX : 19,50€
HISTOIRE COMPLÈTE
 

RÉSUMÉ OFFICIEL


Les débuts d'une jeune policière à la prestigieuse Crim' de Paris. 2015.


Recrutée à la Brigade criminelle, une jeune policière provinciale débarque au prestigieux 36, quai des Orfèvres, à Paris.


À 25 ans, elle découvre le travail propre aux homicides, les affaires en cours, les responsabilités qui semblent insurmontables, le prestige, les tâches ingrates, l'émulation, la solitude francilienne, etc. : le métier.


Confrontée à des crimes extraordinaires comme à la banalité du mal, entourée de ceux qu'elle considère comme l'élite de la police, la jeune recrue va devoir grandir vite, très vite.

 

"Il s'agirait de grandir...il s'agirait de...."
 

LA REVIEW DE LUNELOPO


Voilà une BD sur laquelle j'avais, avant de la lire, quelques doutes. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre. J'ai feuilleté l'album avant d'acheter ; et puis je me suis décidé au dernier moment à le prendre.


Cette BD, c'est une immersion. Une immersion totale et très réaliste du métier de policier, d'enquêteur pourrait on dire de la police, et pas n'importe laquelle, la police criminelle de Paris ( Brigade Criminelle ) basée, dans la BD, au mythique 36 quai des Orfèvres.


D'ailleurs, depuis 2017, après plus de 100 ans dans ce lieu chargé d'histoire, tout le monde ( PJ, Police Judiciaire mais aussi Brigade des Stups ) a déménagé dans le "Bastion" un bâtiment ultramoderne à porte de Clichy. Tout le monde a donc déménagé mis à part la BRI ( ou antigang ) qui elle reste au 36 quai des Orfèvres pour pouvoir intervenir plus rapidement en cas de besoin.


Voilà pour la petite note info, on repasse maintenant à la BD !


On est donc au siège de la PJ à Paris et on va suivre cette nouvelle recrue, d'abord policière dans un lieu plus classique, rejoindre le lieu mythique. Les débuts ne sont pas simples entre les caractères et personnalités souvent imposantes de certain de ses collègues, la peur de mal faire, rien n'est simple.


Pourtant, très vite, elle est mise à contribution. Entre les rapports à faire, les prises d'informations, les filatures, les enquêtes, les perquisitions et j'en passe, le quotidien de cette nouvelle recrue est chargé, très chargé !

Et même si l'accueil a été quelque peu froid au début, elle semble petit à petit s'intégrer dans ce milieu si particulier mais aussi si prestigieux !


À un moment, elle dit : "houlà, faire cette demande va couter cher, non ?" et son collègue lui répond : "Ici, c'est la crim ; on ne nous refuse rien" ; et c'est tout à fait ça.


On est plongé dans ce quotidien si fantasmé dans les séries et films que l'on se demande si, dans la réalité, c'est la même chose.


Et même si certaines choses peuvent être différentes, on prend conscience que l'on est bien, ici, dans la Rolls des polices Française.


La BD reprend un certain nombre d'enquêtes. On découvre comment ça se passe, comment on fait et aussi comment on ne fait pas. Un jargon policier extrêmement fournis et varié ; d'ailleurs, à de nombreuses reprises, la BD explique un peu plus bas que veut dire tel ou tel termes pour ne pas perdre le lecteur.


Le récit est très bien monté, c'est fluide, on se sent impliqué dans l'enquête et dans les interactions de manière générale. C'est clair, précis, détaillé et on est complètement absorbé par ce monde si spécial et prestigieux qu'était le 36 quai des Orfèvres.


Les dessins sont fait pour être au plus proche du réel. Le côté réaliste est d'ailleurs un vrai plus ! Les couleurs sont en adéquations parfaites avec le réel, les proportions sont au poil, on reconnait parfaitement certains lieux de Paris et on est parfaitement plongé dans l'ambiance, que l'on soit dans les bureaux de la PJ ou sur une scène de crime.


Une réalité parfaitement retranscrite dans ce roman graphique / polar, les difficultés du métier, les subtilités de certaines choses, tout ou presque est mis au jour pour notre plus grand plaisir.

Un excellent moment de lecture ; une BD que j'avais sous estimée au départ et qui m'a tenue en haleine du début à la fin sans voir passer le temps.

 
Notes et conclusion

Ça sera un 7/7,5 pour les textes, l'histoire et le récit, 6,5/7,5 pour les dessins. Pour tout le reste, originalité, humour et feeling de la BD, ça sera un 3/5 ! Avec un 16,5/20, cet album qui nous plonge de façon très précise dans la brigade criminelle de Paris est une réussite !


On découvre ce lieu mythique qu'était le 36 quai des Orfèvres, les policiers qui y travaillent et tout cette effervescence propre à ce lieu.


Une nouvelle enquêtrice un peu impressionnée à son arrivé mais qui semble prendre vite le pli pour nous offrir un album ultra réaliste des difficultés du métier, des dialogues justes et des interactions parfois tendus et difficiles mais propre au métier.


C'est fluide, sympa, précis, détaillé ; pour moi, je l'ajoute même dans le rubrique "documentaire" car on apprend pas mal de chose. Un album que j'ai adoré et que je recommande à toutes et tous :)




Comentários


Me concernant

VlAclUP (1).jpg

Amateur d'histoire, de géographie, de jeux vidéo mais aussi de littérature, qu'elle soit traditionnelle ou plus contemporaine via, par exemple, les bandes-dessinées, j'avais env....

Posts Archive

bottom of page