top of page
  • Lunelopo

LA CITÉ DU BONHEUR

Dernière mise à jour : 18 août 2022

Cette bande dessinée est disponible depuis le 29 juin 2022


L'auteur est Igor POLOUCHINE, Fabrice WEISS et Rodolphe GILBART Édition : DRAKOO Catégorie : BD FANTASTIQUE PRIX : 16€
HISTOIRE COMPLÈTE

Sur la planète Héos, les Humains ont débarqué voilà plus de 200 ans, pillant et mettant en esclavage tous ses habitants.

Après la Révolution Héossienne, l'humain a perdu de son pouvoir, mais le poison de sa civilisation a eu le temps de se répandre...


Quatre adolescents, Ned un petit escroc nostalgique du pouvoir humain, Miel de Lune, une invocatrice de fantômes, Bolos un petit bricoleur féru de technologie et Karkän, un puissant élémentaliste du feu, survivent comme il le peuvent, dans une cité perdue au milieu de la jungle.


Mais une menace venue d'un lointain passé va plonger tout ce petit monde au bord du chaos. Chacun va réagir comme il le peut selon les armes dont il dispose...

La rédemption d'un petit escroc de cité, dans un monde barbare entre magie et technologie.

À la base, cette BD ne faisait pas vraiment partie de ma liste d'achat. Non pas parce que je n'en voulais pas, mais parce que je n'avais pas vu sa sortie. Je l'ai donc découverte au magasin. Une jolie première de couverture, un prix abordable ; alors j'ai feuilleté.


Les dessins m'ont tout de suite plu.

Je les ai trouvés tout de suite très sympa. Alors bien sur, on est pas sur les dessins les plus magnifiques qu'il soit. Non. Mais ils restent quand même vraiment bien !


Que ce soit la couleur et le design global assez vif, l'ambiance, les proportions et ce trait, parfois fin quand il s'agit de dessiner les humains et parfois plus gras pour des créatures plus imposantes rendent les planches vraiment très belles.


On est donc embarqué dans une aventure fantastique, sur une planète deux fois plus grosse que la terre où les humains, autrefois puissants et réduisant en esclaves un peu tout le monde, se retrouvent maintenant à cohabiter avec d'autre races et créatures.


Les humains avec des armes à feu, d'autre créatures avec des arcs, d'autres encore qui arrivent à lancer de sorts de boule de feu et même des personnages qui communiquent avec le monde des morts. Des guerres de bande et de territoire, un enlèvement, un meurtre et voilà que le chef part avec ses hommes faire le ménage.


Je n'en rajouterai pas plus pour ne pas spoil l'histoire ; d'ailleurs, l'histoire est bien sympa.

On est pas sur le scénarios de l'année mais ça reste quand même bien tourné et le récit quant à lui est super efficace.

On est embarqué dès le début et la fluidité du récit rend la lecture super agréable ! La fin est convenue mais très bonne. C'est bien fait, très bien fait même.


Une BD d'une cinquantaine de pages à l'histoire bien sympa, au récit bien ficelé et aux dessins vraiment beaux, "La cité du bonheur" est une bonne BD fantastique pour ce début d'été !

Notes et conclusion ( Nouveau système de notation afin de mettre un accent plus prononcé sur l'histoire et les dessins ; il est donc possible que les notes soient en baisses. Ça ne veut pas dire que c'est moins bien. C'est juste que le système de notation est différent )

Ça sera un 5,5/7,5 pour les textes, l'histoire et le récit, 6/7,5 pour les dessins. Pour tout le reste, originalité, humour et feeling de la BD, ça sera un 3,5/5 ! Avec un 15/20, cette petit BD fantastique sans prétention est vraiment sympa !


Que l'on soit un débutant dans la lecture de BD ou un vieux de la vieille, la lecture de celle-ci est simple, fluide et fort sympathique. C'est bien raconté, l'ambiance est cool et les dessins viennent accompagner ce récit comme il faut tout au long des 50 pages.

Si vous aimez le Fantastique, La cité du bonheur est une bonne BD pour ce début estival :D



Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page