top of page
  • Lunelopo

LE LABYRINTHE INACHEVÉ

Dernière mise à jour : 4 janv. 2023

Cette bande dessinée est disponible depuis le 24 août 2022


L'auteur est Jeff LEMIRE Édition : FUTUROPOLIS Catégorie : BD AVENTURE & ROMAN GRAPHIQUE Nombre de pages : 256 PRIX : 27€
HISTOIRE COMPLÈTE

 

RÉSUMÉ OFFICIEL


Will est chef de chantier. Tout au long de sa journée, Will est hanté par sa fille, morte dix ans auparavant et à son incapacité à s'en rappeler, comme de se remémorer les événements importants de sa vie.


Il en néglige toute socialisation, dans sa vie privée comme au travail.

Jusqu'à ce qu'un mystérieux appel téléphonique au cœur de la nuit chamboule sa vie.


L'appel lui indique que sa fille est toujours vivante, coincée dans le labyrinthe d'un livre de jeux qu'elle n'avait pas terminé avant de disparaître. Convaincu que son enfant le contacte d'au-delà de ce monde, il utilise un labyrinthe inachevé d'un de ses journaux et une carte de la ville pour ramener sa fille à la maison...


Jeff Lemire revient avec un roman graphique légèrement fantastique où le surnaturel côtoie le réel. Par sa grande humanité et son écriture teintée de surréalisme, ce récit rappelle les meilleurs romans de Haruki Murakami.


 

Est-ce qu'il y a un Minotaure ?

 

LA REVIEW DE LUNELOPO


Quand j'ai vu cette BD il y a quelques semaines dans les futures sorties, j'ai tout de suite été attiré par la 1ère de couverture et le titre de l'album. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre.


Un visuel un peu intriguant, un titre qui l'est tout autant. Mais ce qui frappe immédiatement, c'est la façon dont cette 1ère de couv nous est présentée.


Un homme que l'on ne connait pas, qui semble porter un manteau ou plutôt une veste sur laquelle est présent un labyrinthe ; puis, au centre, une petite fille et un petit fil rouge. Difficile donc de savoir où tout ça vous nous amener ; mais je n'avais qu'une envie : Ouvrir la BD et lire !


Je vais essayer de pas trop spoil même si pour les besoins de la review, forcément, il va y en avoir.

Nous faisons la connaissance d'un personnage, un homme, semble t'il le même que celui de la couverture ; un certain Will. Un Will qui n'est plus que l'ombre de lui même depuis la mort de sa fille il y a plusieurs années.


La colère, la tristesse, la monotonie ; toutes ces choses qui tuent à petit feu notre cher Will. Il mène une vie comme une seule et unique note d'une partition. Redondante et fade ; une vie routinière qui se résume par prendre les transports pour aller au travail et rentrer chez lui.


Les jours, les semaines, les années passent et se ressemblent. Le sursaut, ce n'est pas pour tout de suite.. enfin.. ce n'était pas pour tout de suite.

Car oui, un évènement va venir changer sa vie radicalement !



C'est le soir voir la nuit. Encéphalogramme plat, rien à l'horizon. Et là, le téléphone sonne. Il se dirige vers celui-ci et décroche. À l'autre bout du combiné, sa fille qui demande d' laide :o


Commence alors une aventure folle où Will n'a qu'une idée en tête : retrouver sa fille !


Un long chemin difficile se dessine devant lui tel un labyrinthe sensiblement du même aspect que ceux que sa fille aimait faire.


Dès les premières pages de cet album j'ai été scotché ! On se fait complètement happer par l'histoire et par ce qu'est en train de vivre Will !


Et pour mettre en valeur cette histoire, le récit est d'une justesse folle ! Tout est parfaitement amené au bon moment, au bon rythme, avec juste ce qu'il faut comme mots pour nous électriser à tel point que l'on a pas envie de fermer cet album tant que l'on ne connaîtra pas la fin !


Plus on avance et plus on sent que Will semble perdre pieds. Il a basculé dans l'irréelle, dans le fantastique. On voyage avec lui dans un monde qui ne semble pas être si lointain et en même temps, presque impalpable. Où sommes-nous ? Un lieu éphémère ? Son esprit ?


Ce récit nous emporte et les dessins qui viennent compléter celui-ci sont superbes ! Les proportions et la façon dont les couleurs et ombres sont maitrisées nous font voyager sans perdre un instant le fil !

On ressent une vraie maîtrise, une précision et une subtilité dans le dessin qui nous permet à chaque instant de savoir où l'on est et ce qu'il s'y passe.


Les sentiments de Will se mélangent et c'est là où l'auteur réussi un coup de maître ; il arrive à canaliser les sentiments d'un père, d'un homme et arrive, avec ces sentiments, à nous créer ce véritable chef d'œuvre.


On est aux portes du genre fantastique sans jamais y rentrer complètement. On voyage au travers de Will dans ses souvenirs ; les souvenirs d'un père pour son enfant disparu que l'on peut, peut-être retrouvé, la joie et la folie de pouvoir revoir sa fille.

Jeff Lemire signe là un album dantesque, une œuvre absolument unique et magistrale !


Le Labyrinthe Inachevé devient sans aucun doute aucun son meilleur album. De mon côté, cette BD part immédiatement dans mes coups de cœurs et est catapultée de la plus violente des façon dans mon Top 5 des meilleurs album bande dessinée toutes catégories confondues !

 

Notes et conclusion

Ça sera un 8/7,5 pour les textes, l'histoire et le récit, 7,5/7,5 pour les dessins. Pour tout le reste, originalité, humour et feeling de la BD, ça sera un 6,5/5 ! Avec un 22/20, Le Labyrinthe Inachevé explose le compteur des notes !


Une BD totalement maitrisée, que ce soit sur le plan de l'histoire, du récit, du dessin, de la façon dont sont amenées les choses, la mise en scène, ce côté presque fantastique sans vraiment y rentrer ; tout est magistralement réussi sans aucune fausse note.


Jeff LEMIRE signe là une performance littéraire comme on aimerait en voir plus souvent ! Et même si dans le milieu de la BD, ce qu'aime quelqu'un, ne va pas forcément plaire à d'autre, là, on peut qu'être admiratif du résultat homérique de cet album.


Merci Jeff LEMIRE !



Comentários


Me concernant

VlAclUP (1).jpg

Amateur d'histoire, de géographie, de jeux vidéo mais aussi de littérature, qu'elle soit traditionnelle ou plus contemporaine via, par exemple, les bandes-dessinées, j'avais env....

Posts Archive

bottom of page