top of page
  • Lunelopo

LES DAMNÉS DU GRAND LARGE

Dernière mise à jour : 17 août 2022

Cette bande dessinée est disponible depuis le 10 août 2022


L'auteur est Kristof MISHEL et Beatrice PENCHO SECHI Édition : DRAKOO Catégorie : BD FANTASTIQUE PRIX : 16€
HISTOIRE COMPLÈTE

Il y a deux cents ans, un curieux voyageur fit résonner une taverne d'un inquiétant récit. Celui d'un navire pris dans la tourmente de meurtres inexplicables.


Celui de cadavres de marins marqués d'un signe obscur, et d'un équipage terrorisé. Celui d'un jeune mousse au carnet rempli de monstres, qui semblait tout connaître des forces effroyables qui régissaient les eaux où le vaisseau s'était aventuré.


Mais l'auditoire ne pouvait prévoir que derrière le récit fascinant du conteur, se cachait quelque chose de bien plus sinistre que la mort elle-même...

« Je colporte la plus étrange histoire qu'il vous ait été donné d'entendre, je vous l'échange contre un repas ».

Ici, les marins d'eau douce ne sont pas acceptés ! Dans ce récit, on est plongé en pleine mer dans un bateau nommé l'alicante ; on est au 18eme siècle !


Tout commence par l'arrivé d'un personnage dans une auberge. Il se dit conteur ; le but, pour lui, c'est donc de raconter une histoire contre un repas. Enfin un repas... si seulement les personnes présentes dans l'auberge aiment l'histoire. Sinon, pas de repas et c'est directement jeté dans le port !


Le conteur ne se dégonfle pas, il accepte. Il se rapproche du feu, ses tatouages impressionnent. Il commence donc son histoire où il nous parle d'aventure en pleine mer, de pirates mais aussi et surtout de choses étranges, mystérieuses et sanguinolentes.


Et au milieu de tous ces pirates sur la bateau, un enfant. Un enfant qui dessine et qui raconte des histoires. Celui-ci parle de choses atroces, de folie, de meurtres. Il est surnommé rêveur par les autres pirates.


Plus le voyage avance et plus son histoire devient meurtrière. Et si dans son petit carnet il dessine, c'est dans la vraie vie, sur le bateau, que la folie s'empare de certains pirates qui meurent les uns après les autres.


Des choses inexplicables, une lettre A signée en sang sur chaque corps retrouvés. Plus le temps passe et plus les pirates suivent avec ténacité le récit de ce jeune rêveur.

Quel rapport avec l'homme venu raconter cette histoire dans l'auberge ? Pourquoi tous ces morts ? Pourquoi tout ce sang ? Cette lettre A ? Cette folie collective ?


Les Damnés du Grand Large arrive à nous tenir en haleine comme jamais !

On est dès le début immédiatement plongé dans quelque chose de magnifiquement mortel ! Des personnages qui rentrent dans une torpeur éternel, une folie passagère mais meurtrière et un récit qui nous emmène loin, très loin de ce que l'on pourrait imaginer !


L'histoire est originale, le récit est parfaitement maitrisé et l'on est plongé dans cette BD sans pouvoir lever le nez de cet album !

Les dessins qui accompagnent ce récit sont magnifiques ! Que ce soit le style graphique utilisé, les proportions des personnages, la splendeur de cette folie collective, ces visages presque déformés, on est plongé dans une ambiance particulièrement oppressante conclue par un superbe final !


Le détails apporté aux dessins est d'une précision redoutable et on obtient toutes les réponses à nos questions à la fin de l'album !


Une BD à l'histoire magistrale, au récit ciselé et parfaitement amené et aux dessins d'une magnificence rare ! L'immersion est totale et ce one shot est une réussite en tout point !

Notes et conclusion

Ça sera un 7/7,5 pour les textes, l'histoire et le récit, 7/7,5 pour les dessins. Pour tout le reste, originalité, humour et feeling de la BD, ça sera un 4/5 ! Avec un 18/20, Les Damnés du Grand Large est sans aucun doute la BD de ce mois d'août 2022 !


Tout est parfaitement maitrisé, détaillé avec une précision folle, les dialogues sont d'une justesse absolue et le tout est accompagné par des dessins magnifiques !


Je recommande cette BD à tous, vous allez adorer !



Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page