top of page
  • Lunelopo

MATTÉO RICCI - DANS LA CITÉ INTERDITE

Dernière mise à jour : 21 sept. 2022

Cette bande dessinée est disponible depuis le 16 septembre 2022


L'auteur est Jean DUFAUX et Martin JAMAR Édition : DARGAUD Catégorie : BD HISTORIQUE Nombre de pages : 56 PRIX : 16€
HISTOIRE COMPLÈTE
 

RÉSUMÉ OFFICIEL


Pékin, début du XVIIe siècle.


Le père Matteo Ricci, un jésuite italien, est tombé amoureux de la Chine. On le surnomme d'ailleurs « le Lettré du lointain Occident ». Depuis dix-huit ans, il parcourt ce pays afin de servir Dieu.


Respectueux des coutumes et des religions qui ne sont pas les siennes, il poursuit un rêve : rencontrer l'Empereur en personne.

Mais la route est longue et semée de dangers jusqu'à la Cité interdite, la demeure du Fils du Ciel...

Les complots, les intrigues de palais, les jalousies et les violences sont autant d'obstacles qui se dressent sur son chemin. Sans compter le rôle trouble de Don Herrera, un membre de la Sainte Inquisition, qui ne cherche qu'à convertir les « sauvages » que sont, à ses yeux, les Chinois.


Jean Dufaux et Martin Jamar, dont le graphisme réaliste et sensuel plonge le lecteur au cœur du récit, redonnent vie à un personnage historique adepte de tolérance, d'ouverture à la différence et du dialogue entre les civilisations.


Autant de convictions qui prennent tout leur sens dans notre société fracturée d'aujourd'hui...

 

Habemu...ah non, pas ici !
 

LA REVIEW DE LUNELOPO


Une BD plébiscitée par le journal La Croix. Quand j'ai vu ça, je me suis dis :"hmm, je sais pas là". Non pas que j'ai un problème avec ce journal, non, pas du tout. Mais ça voulait dire qu'on allait parler religion sur le plan historique.

C'est un sujet qui peut être lourd dans le sens où le poids du passé est souvent difficile, surtout sur le plan religieux, à raconter.


J'ai donc hésité avant de prendre l'album. Et puis je ne voulais pas avoir un apriori, comme ça, sans avoir lu ; je l'ai donc acheté.

Et bas j'ai bien fait !


Pour faire simple, ici, on est au XVII siècle. Très peu, voir aucun occidentaux ne s'est encore rendu aussi proche de la cité interdite.

De nombreuses personnes, de Corée, de Cochinchine viennent pour tenter, malgré la difficulté absolue, de rencontrer l'Empereur Fils du ciel.


Et pour avoir audience, déjà, il faut beaucoup de chance. Et il faut aussi apporter des présents. Vous donnez les présents à la cour, qui se chargera de les montrer, ou non, à l'Empereur. Et si ça lui plait, peut-être qu'il acceptera de vous rencontrer. Ou peut-être pas.


Toutes les personnes qui souhaitent rencontrer l'Empereur sont logées au temple Barbare. Et vous resterez là 2 semaines, 2 mois, 2 ans, 10 ans, peu importe.

Si vous n'êtes pas patient, vous repartez. Et si vous l'êtes, et bien vous attendez. Vous attendez que l'Empereur décide ou non de vous rencontrer.


Notre Mattéo est lui notre premier homme de l'occident à venir ici. Personne ne connait vraiment la culture de chez lui.

On le prend même pour un démon ou sorcier parce qu'il a une croix avec lui. Là bas, il n'y a pas de croix. On se demande donc bien à quoi ça sert.


Et tout le récit est construit autour de cette rencontre ou de cette non rencontre avec l'Empereur. Ça ne va pas être simple, surtout que certaines personnes voient d'un mauvais œil l'arrivé de cet homme et vont donc tout faire pour le faire arrêter, voir pire.


C'est fluide, sympa à lire, rythmé, franchement, je suis agréablement surpris ! Je ne m'attendais pas ça. Le récit est excellent ! Pourtant, c'est un sujet qui, au premier abord, n'allait pas m'intéresser.

Et bien là, l'efficacité du récit me fait penser tout le contraire !


Les dessins sont eux aussi très bons ! Les visages expressifs, le décors si particulier et unique de la cité interdite, on est plongé avec brio dans ce lieu chargé d'Histoire !


Les dessins viennent parfaitement accompagner le récit et la justesse des dialogues nous font vivre au fil des pages cette aventure si particulière de Mattéo Ricci.


Cet album est une belle surprise, fluide, bourré de référence, les décors sont superbes et on apprend pas mal de petites choses. Franchement, j'ai beaucoup aimé :)

 
Notes et conclusion

Ça sera un 6,5/7,5 pour les textes, l'histoire et le récit, 6/7,5 pour les dessins. Pour tout le reste, originalité, humour et feeling de la BD, ça sera un 2,5/5 ! Avec un 15/20, la lecture de cet album s'est révélée particulièrement intéressante !


Le côté historique est sublimé par un récit subtilement construit, les dialogues sont justes, les décors et dessins sont très bons. Franchement, je ne m'attendais pas à ça avec cette BD. Comme quoi, même sur des sujets comme celui-ci, on peut avoir de belle surprise.




Comments


Me concernant

VlAclUP (1).jpg

Amateur d'histoire, de géographie, de jeux vidéo mais aussi de littérature, qu'elle soit traditionnelle ou plus contemporaine via, par exemple, les bandes-dessinées, j'avais env....

Posts Archive

bottom of page