top of page
  • Lunelopo

MEREL

Dernière mise à jour : 25 août 2022

Cette bande dessinée est disponible depuis le 19 août 2022


L'auteur est Clara LODEWICK Édition : ATRABILE Catégorie : BD ROMAN GRAPHIQUE PRIX : 24€
HISTOIRE COMPLÈTE

Merel, âgée d'une quarantaine d'années, est une femme libre vivant sans mari ni enfants. Partageant son quotidien entre l'élevage de canards, le club de football local et l'écriture, elle mène une vie d'harmonie et d'amitiés.


Mais tout se dérègle lors d'une soirée au cours de laquelle elle fait une blague sur la sexualité du mari de l'une de ses voisines.

Une blague qui va faire courir le bruit que Merel couche avec tous les hommes de son petit village de Flandre...


L'ensemble de la communauté va dès lors se liguer contre elle, faisant de sa vie un enfer... Clara Lodewick, jeune autrice bruxelloise, propose ici un premier album plein de maturité graphique et scénaristique, une peinture sociale de la ruralité flamande à la fois juste et rare.

La blague de trop

Merel est le tout premier roman graphique de Clara Lodewick.


Merel, une dame, la quarantaine qui semble vivre paisiblement à la campagne ; un genre de vie rurale avec ses animaux et ses canards.


Elle semble bien intégrée et appréciée dans ce petit village. Elle va de temps en temps au bar du coin pour discuter, boire une ou deux bières ; elle écrit également dans le journal du club de foot local.


L'album commence doucement, tranquillement ; on entre dans la vie de Merel, cette femme plutôt active qui mène une vie assez classique et ordinaire.


Un évènement spécial a lieu dans le village : L'inauguration du club de foot qui vient d'être entièrement modernisé et rénové !

Elle y va, comme presque tout le village. Tout semble bien se passer jusqu'au moment où elle fait une blague.

Une petit remarque qui va littéralement tout faire basculer pour elle !


Des évènements fous et inattendus vont se produire contre elle ! Entre les rumeurs qui deviennent psychologiquement de plus en plus difficile à gérer et les actes malveillants dont elle est victime, c'est un véritable enfer que vie Merel !


Et si l'album, comme dit plus haut, commence doucement, une chose est certaine, tout s'accélère à cause de cette blague !

On est complètement happé par cette BD, on ne voit pas le temps passer et on a vraiment du mal à décrocher jusqu'à la dernière page !


Le récit est parfaitement maitrisé et c'est justement ça le vrai plus de cette BD !

On veut connaitre la suite, on veut savoir ce qu'il va se passer.

Alors on enchaine, page après page et on se rend compte que pour une malheureuse blague ( qui, pour être franc, si elle avait été dite par un homme, il ne se serait rien passé ) Merel vit un véritable calvaire !


La justesse des dialogues et les dessins semi-réalistes accompagnent l'histoire et le récit parfaitement ! C'est joliment fait, les couleurs sont bonnes, le trait est précis et on se rend compte qu'à cause d'un tout petit mot, la vie peut parfois être bien cruelle !

Notes et conclusion

Ça sera un 6,5/7,5 pour les textes, l'histoire et le récit, 6,5/7,5 pour les dessins. Pour tout le reste, originalité, humour et feeling de la BD, ça sera un 3,5/5 ! Avec un 16,5/20, ce premier roman graphique de Clara Lodewick est vraiment très bon !


La vie peut devenir en un instant un vrai supplice ; et on le voit avec le personnage de Merel qui devient très vite la cible de rumeurs et d'acte malveillants ! Le bouc émissaire de tout le village pour une malheureuse blague.


Un album qui se lit simplement et qui tant sur la forme que sur le font, apporte un véritable contenu ! La méchanceté et les travers de la vie rurale sont ici au premier plan !



Comments


Me concernant

VlAclUP (1).jpg

Amateur d'histoire, de géographie, de jeux vidéo mais aussi de littérature, qu'elle soit traditionnelle ou plus contemporaine via, par exemple, les bandes-dessinées, j'avais env....

Posts Archive

bottom of page