top of page
  • Lunelopo

PIGALLE 1950

Dernière mise à jour : 17 oct. 2022

Cette bande dessinée est disponible depuis le 08 avril 2022


L'auteur est Pierre CHRISTIN ET Jean-Michel ARROYO Édition : DUPUIS Catégorie : BD POLAR PRIX : 26€

Antoine, dit « Toinou », décide de plaquer son Aubrac rural pour le Paris rutilant des années 1950.


À 18 ans, il découvre avec stupéfaction les charmes de Pigalle, en particulier ceux des danseuses du cabaret « La Lune Bleue », dans lequel il va travailler.


Pris sous l'aile du patron, « le Beau Beb », il va ainsi faire la rencontre de personnages hauts en couleur tels que « Pare-brise », le comptable, « Poing-barre », le videur, ou encore Mireille, la vendeuse de cigarettes...


Mais à trop fréquenter le monde de la nuit, le naïf jeune homme va vite se retrouver plongé dans de sombres histoires de grand banditisme, dont la violence va profondément changer son existence...

Un film noir digne de Jean-Pierre Melville

Toinou brûlera-t-il son innocence à la lumière enivrante de sa nouvelle vie ? Un grand album « Aire Libre » signé Christin et Arroyo, entre polar et évocation nostalgique du Paris éternel.


La BD commence en nous montrant un homme qui marche dans les rues de Paris. Et plus particulièrement près de Montmartre et son funiculaire. On est dans les années 80. Et ça lui fait remonter des souvenirs des années 1950.... Voilà le pitch de départ. Et je peux vous dire que dans cette BD, on retombe vraiment dans les années 1950 ; le Pigalle des années 50. Les cabarets, les mafias, les gangsters Corse, les dames de joie .. tout !


Arroyo nous plonge vraiment dans un Paris du passé, presque oublié. Les dessins sont précis, le trait est fin et détaillé !

La vie de ce "toinou" bascule pages après pages. On se rend compte avant le personnage qu'il va se passer quelque chose ; on a presque envie de lui dire "non ! Ne fait pas ça !" .


Le scenario est bon, on retrouve vraiment le Paris des années 50. Les pages sont sublimes et le récit, presque touchant de cet homme, nous accompagne dans la beauté de ces 152 pages.

Notes et conclusions

Un polar juste et élégant, presque nostalgique !

Ça sera donc un 5/6 pour l'histoire, 5/6 pour les dessins. Pour tout le reste, originalité, humour et feeling de la BD, ça sera un 6,5/8 ! Avec un 16,5/20, ARROYO et CHRISTIN nous plongent vraiment dans cet ancien Pigalle avec brio !


Tout est majestueux. Le rythme de la BD est très bon, les personnages sont hauts en couleur. Les émotions sont parfaitement retranscrites, que ce soit dans les mots utilisés ou dans les dessins. On ne voit pas passer les 156 pages et on redécouvre l'aspect du vieux Paris au même rythme que le personnage perd son innocence.


Si vous êtes amateurs de polar et des anciens décors, cette bd est faite pour vous !


Comments


Me concernant

VlAclUP (1).jpg

Amateur d'histoire, de géographie, de jeux vidéo mais aussi de littérature, qu'elle soit traditionnelle ou plus contemporaine via, par exemple, les bandes-dessinées, j'avais env....

Posts Archive

bottom of page