top of page
  • Lunelopo

RETOUR À L'EDEN

Dernière mise à jour : 24 oct. 2022

Cette bande dessinée est disponible depuis le 19 octobre 2022

BD FORMAT HORIZONTAL

L'auteur est Paco ROCA Édition : DELCOURT Catégorie : BD ROMAN GRAPHIQUE Nombre de pages : 184 PRIX : 22,95€
HISTOIRE COMPLÈTE
 

RÉSUMÉ OFFICIEL


Antonia est une femme simple issue d'une famille dont la précarité a été aggravée par la guerre civile.


Carmen, sa mère adorée, l'a entretenue dans une foi religieuse naïve justifiant tous les sacrifices par l'assurance d'être récompensée dans l'au-delà.


Elle a connu pourtant de petits instants de bonheur, comme à cet été 46, sur cette plage où a été prise cette photo qui ne la quitte pas...

 


Ne me quitte pas.
 

LA REVIEW DE LUNELOPO



Retour à l'Eden ; un titre évocateur et, en même temps, subtile. Dans cette BD, on parle du passé, de ce qu'une famille espagnole a vécu.

Les moments de joie, de peine, de difficulté et de simplicité. Une vie en somme.


Une vie loin d'être facile où nos ainés, parents, grands-parents, arrière-grands-parents ont sacrifié tant de chose dans l'unique but d'avoir un avenir.


2 mots caractérisent cette BD : Mémoire et souvenir. Se souvenir de tous ces moments, qu'ils soient joyeux ou tristes.

Et même si on dit souvent qu'il faut regarder l'avenir sans ressasser le passé, c'est bien le passé qui fait ce que l'on est aujourd'hui.


Un passé d'une importance capitale. Essentiel.

À partir d'une photo prise dans les années 1940, nous suivons cette famille. Et plus particulièrement Antonia.


Cette photo nous montre plusieurs générations dans un lieu qui, à l'époque, permettait de s'évader, de prendre un peu de bon temps dans les difficultés du quotidien : la plage.

Seule activité envisageable pour des milliers de familles espagnoles qui pour nombreuses d'entre elles étaient modestes, très modestes même.


Un pays où, à cette époque, il était difficile de vivre.

Francisco Franco dirigé, décidé, acté.

Dans un régime dictatorial de nombreux Espagnols trimaient, subissaient, survivaient. Des familles résignées.


Dans cette BD, on nous invite à découvrir ce passé difficile. Des moments parfois simples, mélancoliques et pourtant si réels.

Avec comme point d'ancrage cette photo, Antonia nous parle des différents membres de sa famille, leur façon de vivre et de survivre dans cette Espagne de 1940.


Cette photo est le noyau de sa mémoire et ce qui gravite autour ses souvenirs. Des souvenirs dont elle ne veut pas se séparer, dont elle ne veut pas oublier. Et malgré une vie difficile, cette photo est pour elle un paradis passé. Un paradis lointain. Un Eden, le sien.


De très beaux dessins accompagnent ces souvenirs. Des couleurs qui virent principalement dans un ton jaune un peu effacé comme pour faire penser à d'anciennes photos.

C'est joliment fait, détaillé, précis et on se laisse transporter au fil de la narration, des dialogues et de ces dessins, dans l'Eden d'Antonia.


Un album poétique qui nous prend la main du début à la fin comme pour nous montrer cet Eden perdu malgré les difficultés propres à l'époque de celle-ci.


Un moment de lecture agréable, doux et poignant d'un passé où la mémoire rappelle les difficultés, et où les souvenirs rappellent les bons moments.

 
Notes et conclusion

Ça sera un 6,5/7,5 pour les textes, l'histoire et le récit, 6,5/7,5 pour les dessins. Pour tout le reste, originalité, humour et feeling de la BD, ça sera un 3,5/5 ! Avec un 16,5/20, cette BD nous transporte dans une Espagne passée où tout n'était pas rose mais où l'on savait profiter des instants que font la vie.


Et si cette photo familiale est le point de convergence de tous ces souvenirs, on comprend bien que des milliers d'autres familles, tout aussi modestes, ont vécu, à l'époque, ce que Antonia et sa famille ont vécu.


Une bande dessinée poétique, très bien dessinée et qui nous plonge dans un passé pas si lointain ; un passé essentiel à l'avenir, une Eden envolée mais qui grâce à cette photo, permet d'exister dans les mémoires et principalement celle d'Antonia.




Comments


Me concernant

VlAclUP (1).jpg

Amateur d'histoire, de géographie, de jeux vidéo mais aussi de littérature, qu'elle soit traditionnelle ou plus contemporaine via, par exemple, les bandes-dessinées, j'avais env....

Posts Archive

bottom of page