top of page
  • Lunelopo

SPACE CONNEXION

Dernière mise à jour : 24 août 2022

Cette bande dessinée est disponible depuis le 17 août 2022


L'auteur est El DIABLO et Romain BAUDY Édition : GLÉNAT Catégorie : BD SCIENCE FICTION PRIX : 16€

Des histoires courtes, de la grande science-fiction !


Trafiquants sud-américains qui tombent sur une drogue très spéciale, président des États-Unis un tantinet instable qui voit des invasions partout et charogne rancunière... Le point commun de toutes ces histoires délirantes ? Les extraterrestres !


Avec ce second tome, Le projet Space Connexion qui avait déjà réuni des nouvelles « coup de poing » sur cette thématique, revient en force avec de nouveaux récits.


El diablo (Lascars, Monkey Bizness) et Romain Baudy (Pacifique, Souterrains) revisitent les codes de la science-fiction pulp dans une anthologie furieuse et bouillonnante en deux volumes pour mieux passer en revue les travers de notre époque.

Un monde humain sur le déclin

Voici donc le tome 2 de Space Connexion. J'avais beaucoup aimé le Tome 1 ; un humour bien présent et un côté science fiction old school très bien amené.


Dans ce tome 2, on reprend les ingrédients du tome 1 qui ont fonctionné et c'est repartie pour plusieurs histoires courtes.


Entre créatures dessinés façon has been, des extra-terrestres qui débarquent car en panne de carburant et des métamorphoses plus qu'étranges, ce tome 2 nous rappel une fois de plus que l'humanité est vraiment dans une situation délicate ^^


Les histoires en forme de nouvelles sont très bien racontées ! Le récit y est pour beaucoup mais c'est aussi le côté original qui donne un vrai plus. Comme, par exemple, ces trafiquants de drogues qui sont en train de transporter de la cocaïne pour l'amener jusqu'au chef du cartel.


Oui mais voilà, un des trafiquants se sent "suivis" . Par qui ? Des policiers ? D'autres trafiquants ? Pas du tout, des extra-terrestres !

Ils viennent en paix. Les trafiquants sont rassurés...juste un temps. Oui parce que ces créatures en veulent à leur cargaison !

Pour se droguer ? Non non. Parce que la cocaïne est le carburant utilisé pour faire fonctionner leur vaisseau ! Et vu qu'ils sont en panne, il leur faut cette cocaïne !


Et ça, ce n'est que la première histoire ! Car oui, il y en a d'autre ! Et c'est d'ailleurs ça qui donne toute sa saveur à l'album. On enchaine sur des histoires, des sujets, des intrigues différentes avec une multitude de personnages et créatures plus loufoques les unes que les autres.


Le côté original des histoires est un vrai plus. Le récit est à chaque fois au poil ce qui permet au lecteur d'être parfaitement plongé dans les différentes ambiances. Les dialogues sont justes et les différentes interactions, parfois violentes mais toujours avec ce trait d'humour sont très réussies !


C'est fluide, cohérant, bien raconté ; et les dessins sont vraiment cools ! Le trait est maitrisé, une vraie énergie se dégage de ces dessins et nous emportent avec brio dans une science fiction old school parfaitement adaptée au reste de l'album !


Cet album est fait pour nous rappeler le côté classique du genre SF. Et que ce soit l'histoire dynamique, le récit fluide ou les dessins percutants, tout s'emboite parfaitement pour créer un tome 2 aussi sympa, si ce n'est plus, que le premier !

Notes et conclusion

Ça sera un 6,5/7,5 pour les textes, l'histoire et le récit, 6,5/7,5 pour les dessins. Pour tout le reste, originalité, humour et feeling de la BD, ça sera un 4/5 ! Avec un 17/20, ce tome 2 de Space Connexion est une vraie réussite !


L'emballage est très jolie et ce qui s'y trouve à l'intérieur l'est encore plus ! C'est bien dessiné et on est plongé dans cette ambiance SF old school dès les premières pages.


Amateur du genre et un peu nostalgique de la SF d'avant, vous allez adorer cette album ! Ça se lit facilement, tellement facilement que j'aurai pu lire le double avec un plaisir toujours intacte. Une collection en 2 tomes que je vous conseille à 100% !



Comments


Me concernant

VlAclUP (1).jpg

Amateur d'histoire, de géographie, de jeux vidéo mais aussi de littérature, qu'elle soit traditionnelle ou plus contemporaine via, par exemple, les bandes-dessinées, j'avais env....

Posts Archive

bottom of page